Image flottante

Image flottante2


Manoir du Petit Magny

14 400 Saint-Vigor-le-Grand
Tel : 02 31 22 70 67
M. et Mme Jonlet



         Notre arrivée de Belgique dans le Bessin a tout du hasard ! Ayant visité plus de cent propriétés en 1996 et 1997 dans la Manche puis le Calvados après un week-end de fatigue et de déception, nous tombâmes par hasard sur la ville de Bayeux et sa campagne.

         Au détour d'un chemin se trouvait une propriété abandonnée le "Petit Magny" !

         L'envie de changer de vie était tellement importante que l'ampleur des travaux ne nous effraya pas, l'affaire fut conclue ! On ne quitte pas son pays (la Belgique) pour refaire sa vie avec sa famille (épouse et 4 filles de 2 ans à 16 ans) sans motif valable : pendant 25 ans, j'ai été consultant chasseur de têtes (recrutement des cadres pour des grandes entreprises).

         J'avais ma propre société et je travaillais avec mon épouse 15 à 16 h par jour ! En semaine, je ne prenais jamais aucun repas en famille et rentrais tous les jours après 22 h ! J'étais devenu une machine du travail sans m'en rendre compte car j'étais passionné par ce que je faisais !

         Jusqu'au jour, ou mon beau-frère, ami d'enfance est parti en 6 mois de maladie... En travaillant jusqu'à la veille de sa mort en se sachant condamné ! C'était le début de ma crise éxistentielle qui relativisa ma vie.

         L'essentiel d'hier devint l'accessoire d'aujourd'hui et le vice-versa...

         La vie de mon épouse et moi même consistait à sortir du sommeil une vieille bâtisse de plus de 300 ans qui avait vécu des heures importantes de la petite Histoire, à la faire revivre en l'ouvrant au public qui souhaiterait arrêter le temps, quelques jours dans un lieu reposant.

         Dans ce monde moderne pollué par le stress, la rapidité, à la recherche constante du fonctionnel, du pratique au détriment du Beau et de l'Inutile, il est bon de se retrouver dans un cadre de vie de rêve où l'esprit enfin se repose du plaisir de la contemplation de ce qu'a fait, tout simplement, la main... De l'homme.

         Bonne vie... De château !

         Martine et Jean Jonlet